Yannick Alléno Magazine #40

Pour ce numéro de fin d'année, YAM vous ouvre les portes de 2 palaces parisiens : Ritz Paris & Hôtel de Crillon.

Le Ritz Paris… Ce nom mythique faisait dire à Hemingway « L’unique raison de ne pas séjourner au Ritz lorsqu’on
est à Paris est de ne pas pouvoir se l’offrir »… Il faut dire que tout y est époustouflant : l’adresse, la façade, le salon Proust, la Table de l’Espadon, doublement étoilée, même la décoration florale… Chaque détail représente une facette du luxe à la française, de la vie de palace ! Il y a 15 mois, au moment de la réouverture de cet hôtel symbole, après des années de travaux, la pression était intense pour les nouvelles équipes. Mais c’était sans compter sur le talent et l’enthousiasme de Nicolas Sale en cuisine et François Perret en pâtisserie. Un duo de choc qui a su enchanter les assiettes d’une des plus belles adresses parisiennes
L'hôtel de Crillon...des travaux dantesques – plus de 4 ans et demi, tout de même – ont été entrepris à la fermeture de l’Hôtel de Crillon en 2013. C’est dire si la réouverture, en juillet dernier, était extrêmement attendue. Le résultat est époustouflant : les 17 600 mètres carrés sont une combinaison de luxe et de raffinement. Pour animer la gastronomie de ce lieu mythique de la capitale, il fallait deux pointures telles que Christopher Hache, merveilleux chef de la table gastronomique l’Écrin, et Jérôme Chaucesse, chef pâtissier émérite et MOF. Ces deux techniciens de haut vol connaissaient bien les lieux, ils étaient déjà là avant la fermeture…
Coup de chapeau pour leurs sublimes réalisations !